La bataille de Balaklava se déroula le 25 octobre 1854, pendant la guerre de Crimée, et fut marquée par la charge suicidaire de la "Brigade Légère": 250 hommes furent tués ou blessés ainsi que plus de 400 chevaux dans cette charge de la cavalerie britannique, due à un malentendu. Elle eut pour effet de réduire des deux tiers l’une des plus grandes unités de cavalerie du monde, sans aucun objectif militaire.

Utilisé par les soldats lors de cette bataille, la balaclava est un vêtement tricoté serré qui couvrait toute la tête et le cou avec des trous pour les yeux et la bouche. Ils furent les premiers à le porter.

Inépendantistes corses, Black Blocs, la Cagoule, Action Directe, BDSM, tous les groupes d’interventions et de subversions à travers le monde portent cette cagoule. La Balaklava est un des signes flous de la représentation de la résistance et de l’oppression.

HOOD

Stamps on postcards

14,8 x 10,5 cm

LA PETITE COLLECTION

Galerie Bertrand Grimont, Paris, 2018